Qui Sommes nous ?

UNIS POUR HEYRIEUX a été constituée au lendemain des élections municipales de 1995 afin de conserver des liens entre les colistiers, réfléchir sur les problèmes intéressants la commune et commenter l’action de la majorité municipale.

Un périodique a aussi vu le jour : AUTREMENT DIT. Depuis 2001, 19 numéros ont été distribués.

L’association se réunit régulièrement et fait le lien entre les élus de l’opposition et les adhérents et sympathisants.


jeudi 29 mai 2008

En catimini


On apprend par voie d'affichage qu'un parking doit être construit à la place de deux maisons chemin de Savoyan.

Une SCI "La Dame de Savoyan" est maître d'oeuvre pour le compte de FIDUCIAL.
Il n'y a eut aucune concertation (pas de réunion urbanisme programmée).

Il faut se rappeler qu'un premier parking a déjà été aménagé mais ne sert pratiquement jamais!!

Un de nos élus d'opposition a questionné Monsieur le Maire sur ce sujet. Celui-ci très hésitant a répondu que la mairie ne pouvait rien faire !!!

Notre élu lui a dit qu'il n'approuvait pas ce projet qui ne tient pas compte des riverains (nuisances engendrées).

Belle leçon de démocratie, Monsieur Angonin candidat, s'était pourtant engagé à consulter les riverains sur tous les projets.

8 commentaires:

GT a dit…

Ce n'est qu'un début, chaque extension de Fiducial a débuté par l'aménagement d'un parking.

GT a dit…

Comment peut-on autoriser l’extension d’une usine dans une zone pavillonnaire ?

GT a dit…

Quel est l’intérêt d’un parking dans le contexte d’augmentation des prix du carburant actuel ?

BF a dit…

Ca y est les maisons sont parties en fumée !

Merci Fiducial, merci Vargas !

Anonyme a dit…

Les travaux ont l’air d’être arrêtés depuis au moins 3 ou 4 semaines. Que se passe-t-il ?

UNIS POUR HEYRIEUX a dit…

Réponse à Anonyme :

S'agissant de travaux réalisés par une société privée, difficile de répondre à votre question. Avez vous des informations que nous n'avons pas à ce jour ?

BF a dit…

Peut-être que contrairement à ce qu’on nous a laissé croire, le dossier n’est pas si clean que cela ?

Anonyme a dit…

D’après Vox Populi et Vox Dei, un riverain a contesté l’arrêté municipal auprès du Tribunal Administratif.
Il a eu gain de cause, pour le motif suivant : abus de procédure.
C’est pour cette raison que les travaux sont suspendus.

Il convient donc d’être très vigilants sur la suite des événements.