Qui Sommes nous ?

UNIS POUR HEYRIEUX a été constituée au lendemain des élections municipales de 1995 afin de conserver des liens entre les colistiers, réfléchir sur les problèmes intéressants la commune et commenter l’action de la majorité municipale.

Un périodique a aussi vu le jour : AUTREMENT DIT. Depuis 2001, 19 numéros ont été distribués.

L’association se réunit régulièrement et fait le lien entre les élus de l’opposition et les adhérents et sympathisants.


jeudi 6 novembre 2008

Une opposition constructive !


Notre groupe d’élus a déposé, auprès du maire, un projet de limitation de vitesse des véhicules à 30 km/h en centre ville.

Il faut rendre aux piétons l’usage d’un espace que l’aménagement urbain a donné aux véhicules.
La sécurité des déplacements humains, piétons, vélos est mal assurée. L’environnement doit être rassurant pour les enfants, les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite, pour rendre le centre plus accueillant à tous.

Lors de la campagne électorale nous avions proposé une réflexion d’ensemble sur le fonctionnement urbain du centre ville, ce projet serait l’illustration de ce que pourrait être un projet global.

Pour mémoire, un véhicule s’arrête en 29 mètres à 50 km/h, 13 mètres à 30 km/h.
Pour un piéton un choc avec un véhicule roulant :
-à 50 km/h est égal à une chute de 10 mètres soit 3 étages,
-à 30 km/h est égal à une chute de 3.5 mètres soit 1 étage.

Ce projet « 30 au cœur » doit être développé, exposé et discuté avec la population. Vos avis nous intéressent. Utilisez notre blog ou notre boîte postale.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Combien y a-t-il déjà eu d’accidents consécutifs à une vitesse excessive à Heyrieux ?
Rouler à 50 est souvent compliqué, alors à 30 !

Il y a vraisemblablement d’autres priorités dans la conjoncture actuelle, aide aux personnes âgées, soutiens aux jeunes…
L’année 2009 va être particulièrement difficile alors essayez d’être plus imaginatifs !

Pace e salute à tous !

Anonyme a dit…

jE VAIS PEUT ETRE HORS COUP DANS LE CONTEXTE ACTUEL MAIS AU LIEU DE SE FOCALISER SUR DES REGLEMENTATIONS DE PLUS EN PLUS DRACONNIENNES [ 30 KM EN VILLE] NE SERAIS T IL PAS PLUS JUDICIEUX DE FAIRE ET DE RESPECTER LES CODES DE BONNES CONDUITES ACTUELLES.
cOMBIEN DE VEHICULES PAR JOUR EMPRUNTENT LES RUES DU VILLAGE BIEN AU DELA DE 50 KM ET SURTOUT EN DEHORS DES HEURES DE SORTIES D ECOLES
COMBIEN DE PARENTS OU GRAND PARENTS STATIONNENT EN DEPIT DU BON SENS POUR S EVITER OU EVITER DE MARCHER
QUE PENSER DES GENS S ARRETANTS AU MILIEU DE LA CHAUSSEE POUR CAUSER (SURTOUT NE PAS MANIFESTER CAR GARE AUX COUROUS DE L INDICIPLINE]
IL EST VRAI QU UNE NOUVELLE REGLEMENTATION DE VITESSE PERMETTRAIT AU FORCES DE L ORDRE DE TAXER CEUX ET CELLES QUI DEPASSERONT LA VITESSE VERS LE STADE PAR EXEMPLE LE MATIN DE BONNE HEURE POUR ALLER AU TRAVAIL EUX ILS PEUVENT PAYER ET IL NE DISENT RIEN
VOILA C EST DIT

Vive la vie a dit…

Tant qu'il n'y a pas d'accident mortel, ce n'est pas une priorité pour vous. Si cela se produit un jour, il sera trop tard et les élus seront mis en avant pour ne pas avoir fait ce qu'il fallait.

Anonyme a dit…

Comme le dit anonyme 2 ce qui est important c’est déjà de faire respecter la législation actuelle. Que fait notre policier municipal ?
D’autre part que dire de la cohue de camions qui traversent contre toute logique la rue Albert Premier pour aller livrer la société Fiducial. On a dépensé de l’argent public pour faire un contournement du village et en dépit du bon sens on ramène les camions dans une zone pavillonnaire avec tous les risques que cela comporte.
Alors oui nos pseudo politiques actuels peuvent se faire du soucis car ce sont eux qui porteront la responsabilité d’un accident dans cette zone et nous serons là pour les traîner devant les tribunaux !

Pace e salute.

UNIS POUR HEYRIEUX a dit…

Les routes de notre village constituent un espace qui exige le respect des uns et des autres.

Notre préoccupation reste la sécurité de tous : certaines rues sont étroites, certaines n’ont quasiment pas de trottoir, il y a des écoles, un collège, une zone commerçante, des intersections dangereuses…et pourtant tous les jours des enfants, des personnes âgées ou à mobilité réduite sont amenés à les traverser.

Plutôt que de préconiser la répression, nous pensons qu’il vaut mieux agir en amont et proposer de ralentir encore à certains endroits, afin de faire respecter un certain savoir-conduire et savoir vivre pour protéger les plus vulnérables d’entre nous.

C’est le rôle des élus de s’en préoccuper. Dans un souci de concertation avec les habitants, nous vous invitons à venir discuter avec nous lors de nos permanences.
C’est à partir de vos remarques que le projet sera efficace et permettra de partager sereinement cet espace entre piétons et automobilistes.

Anonyme a dit…

Encore un accident vraisemblablement mortel aujourd’hui rue Albert Premier à Proximité de Fiducial.
A quand un accident avec un camion ?
Merci à la mairie actuelle qui encourage le développement du trafic dans cette zone !