Qui Sommes nous ?

UNIS POUR HEYRIEUX a été constituée au lendemain des élections municipales de 1995 afin de conserver des liens entre les colistiers, réfléchir sur les problèmes intéressants la commune et commenter l’action de la majorité municipale.

Un périodique a aussi vu le jour : AUTREMENT DIT. Depuis 2001, 19 numéros ont été distribués.

L’association se réunit régulièrement et fait le lien entre les élus de l’opposition et les adhérents et sympathisants.


jeudi 26 avril 2012

ELECTIONS PRESIDENTIELLES

Nous sommes surpris, étonnés voire choqués par les résultats du premier tour des élections présidentielles tant sur notre commune que sur notre canton d'Heyrieux.

Quelles sont les raisons qui ont poussées 25% des HEYRIARDS ou HEYRIARDES à porter leurs suffrages sur la candidate du front national ?

Notre commune connaît elle tant d’incivilités ? Avons-nous le sentiment d’une grande insécurité ?

Ce vote est il simplement un  vote de rejet, de contestation des partis politiques traditionnels ou alors, plus inquiétant un vote d’adhésion aux thèses de ce parti ?

Nous devons tous, citoyens, élus, nous poser les bonnes questions sur ce phénomène :
  • Avons-nous déçu les électeurs ?
  • La classe politique et les partis politiques se sont ils déconnectés des réalités et de la population ?
Loin de nous d’apporter un jugement négatif sur chaque citoyen ou de les accuser de tous les maux, mais notre devoir de responsables républicains est bien d’analyser et réfléchir sur tous les événements de la vie politique surtout quand cela risque de déboucher sur des atteintes graves aux droits de chaque individu.

Nous sommes prêts à débattre sur ce sujet comme sur tant d’autres.

Faites nous part de vos réflexions.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J’ai assisté en tant que spectatrice au dépouillement des bulletins sur l’un des trois bureaux de vote de la commune, et j’ai été estomaquée de constater qu'autant de nos concitoyens aient porté leur voix au Front National.

Je n'étais pas seule d'ailleurs, c'est sans doute là un réconfort qui m'a été utile, pouvoir échanger sur le vif avec d'autres personnes tout autant troublées que moi.

Je ne peux pas m’empêcher de me questionner sur les raisons qui poussent à accepter et proposer aux plus grandes fonctions de l’Etat, une personne qui joue sur nos peurs, attise la haine, stigmatise une population. Heyrieux, plus extrémiste que la moyenne en France, voilà qui me désole et qui doit en décourager plus d'un.
Je pense notamment à tout ceux qui s'engagent dans la vie associative, au sein de la mairie, dans les projets et les manifestations "pour tous", et qui ont pour objectif le mieux vivre ensemble.